Le changement de saison et l’arrivée du froid sont des phénomènes qui déstabilisent et affaiblissent notre immunité rendant alors notre organisme plus vulnérable et plus sensible aux infections. Pour renforcer efficacement votre système immunitaire et aborder la saison hivernale en toute sérénité, découvrez dans cet article quelles sont les stratégies de défense de notre système immunitaire et les nutriments indispensables à son bon fonctionnement.

 

Le système immunitaire qu’est-ce que c’est ? 

 

renforcer son système immunitaire

 

Pour se protéger contre les infections ou les dérèglements internes de l’organisme, notre corps dispose d’un mécanisme de défense naturel appelé système immunitaire.  Il a pour mission de maintenir l’intégrité de l’organisme en le protégeant des agressions extérieures. En effet, très complexe et propre à chacun, notre système immunitaire tolère les éléments étrangers qui lui sont utiles (comme les bonnes bactéries) et élimine ceux qui lui sont néfastes.

 

Notre environnement regorge d’une multitude de micro-organismes ou agents pathogènes qui tentent de s’infiltrer dans notre organisme pour s’y développer et s’y reproduire. Pour nous protéger efficacement contre ces agents infectieux, nous disposons de deux grandes lignes de défense :

 

  1. Les barrières externes de notre corps à savoir la peau, les muqueuses (digestives, sexuelles, respiratoire) et leurs sécrétions associées (salive, sébum, sueur, mucus…). Ce premier rempart contre les agressions extérieures a pour objectif d’éviter la pénétration des pathogènes au sein de notre milieu intérieur.

  2. Lorsque des agents extérieurs réussissent à pénétrer l’organisme malgré ces barrières naturelles, nous disposons d’une deuxième ligne de défense : les protections internes. Ces dernières sont constituées d’une «armée de soldats » composée d’un grand nombre de cellules et molécules spécifiques permettant de neutraliser les pathogènes qui ont réussi à franchir les barrières naturelles.

 

Comment renforcer son système immunitaire ?

 

booster son système immunitaire

 

Une immunité performante sera donc plus à même de combattre efficacement un virus qu’un système immunitaire défaillant Etant acteurs de notre santé, nous pouvons agir pour une immunité plus performante car nous avons entre nos mains des leviers d’action pour renforcer notre système immunitaire.  

 

Les intestins jouent un rôle crucial dans notre immunité

 

L’intestin est essentiel à la digestion et notamment à l’absorption des nutriments mais pas seulement ! Il joue un rôle clé sur notre immunité et cela à 3 niveaux :

 

  • La muqueuse intestinale: une membrane qui tapisse toute la paroi de l’intestin dont le rôle est de laisser passer les nutriments. Elle joue un rôle de « filtre » limitant la pénétration des substances pathogènes.

  • Le microbiote intestinal: composé de bactéries non pathogènes protégeant les intestins. Ce sont elles qui empêchent les bactéries pathogènes de pénétrer au sein de la circulation sanguine ou de proliférer dans les intestins, et le reste de notre organisme. 

  • Le système immunitaire intestinal:  plus 60 % de nos cellules immunitaires sont concentrées dans l’intestin. Ces cellules assurent la défense de l’organisme face aux agresseurs et sont aussi impliquées dans la tolérance des aliments que nous consommons.

 

Un stress mal géré, une mauvaise alimentation ou la prise répétée d’antibiotiques peuvent perturber l’équilibre (appelée symbiose) de l’écosystème intestinal et donc affaiblir nos défenses immunitaires. Dans ce contexte, consommer des probiotiques (ferments lactiques) peut permettre de retrouver l’équilibre. Les probiotiques sont des bactéries qui en quantité suffisante exercent une action bénéfique sur notre microbiote intestinal. Elles peuvent se retrouver dans les aliments fermentés (yaourt, kéfir, miso, kombucha) ou sous forme de compléments alimentaires.

 

Pour assurer le bon développement de ses bactéries, il est indispensable de leur fournir un environnement favorable et notamment de quoi « se nourrir ».  Ses « bonnes bactéries » se nourrissent de substances dites « prébiotiques ».  Il s’agit essentiellement de fibres alimentaires présentes dans notre alimentation notamment dans l'ail, l'asperge, la carotte, l'oignon, poireau, le radis, la tomate…

 

Une alimentation riche en nutriments pour assurer le bon fonctionnement de son système immunitaire

 

Couvrir ses besoins en vitamines, minéraux et oligo-éléments et essentiel pour assurer le bon fonctionnement de nos défenses naturelles. Certains ont notamment une action directe sur le système immunitaire comme la vitamine C, la vitamine D et en zinc. Leur déficit est susceptible d’entrainer un dérèglement de la réponse immunitaire. 

 

La vitamine C et le zinc contribuent à la défense de l’organisme en le protégeant du stress oxydatif généré par les agents pathogènes. En effet, la vitamine C et le zinc sont des puissants antioxydants qui permettent de lutter contre les radicaux libres,  de soutenir le système immunitaire et de limiter l’oxydation des globules blancs (cellules immunitaires). Également, la vitamine D tend à manquer en hiver et joue un rôle crucial puisqu’elle intervient   également dans la réponse immunitaire.

  

Les plantes pour soutenir son immunité

 

plantes renforcer immunité

 

Egalement, certaines plantes comme l’Echinacée ont fait leurs preuves et sont fréquemment utilisées dans la prévention et la prise en charge de certaines infections hivernales comme le rhume. Des études ont en effet mis en évidence les propriétés immunostimulante, anti-inflammatoires et antibactériennes de l’Echinacée susceptibles de renforcer notre système immunitaire.

 

Avoir un bon sommeil

 

Le sommeil joue un rôle crucial au sein de l’organisme : il essentiel au bon fonctionnement de notre mémoire, de notre concentration et influence directement notre humeur. Il joue également un rôle clé dans la régulation de notre horloge biologique et de notre système hormonal. Cependant, de nombreuses études ont aussi montré qu’un manque de sommeil induit par des insomnies à répétition avait un impact négatif sur notre système immunitaire  car diminuerait l'activité de certains globules blancs et la synthèse des anticorps. Avoir un sommeil réparateur de 7 à 9h par nuit est donc essentiel pour assurer le bon fonctionnement de notre système immunitaire limiter les risques d’infection notamment en hiver.

 

 Limiter le stress

 

Tout comme le manque de sommeil, le stress chronique perturbe fortement le bon fonctionnement de notre immunité. La production massive d’adrénaline et de cortisol induite par le stress chronique entraînent des dysfonctionnements intenses du système immunitaire notamment le bon fonctionnement de nos globules blanc (cellules immunitaires). En ce sens, lutter contre le stress est un levier nécessaire pour renforcer son système immunitaire.

  

Limiter la prise de substances nocives

 

Enfin, certaines substances telles que le tabac et l’alcool induisent un déficit immunitaire car elles entraînent une accumulation de radicaux libres et toxines altérant le bon fonctionnement de nos cellules. Or la diminution de l'immunité entraîne un risque accru d'infection.  Avoir une bonne hygiène de vie en diminuant sa consommation chronique de tabac et d’alcool participe à renforcer notre système immunitaire surtout au moment où il est le plus sollicité.

 

A retenir

Une bonne hygiène de vie mêlée à l’utilisation de compléments alimentaires dédiés à renforcer son système immunitaire peuvent contribuer à vous aider à faire face aux maux de l’hiver et à améliorer la résistance de votre organisme.

 

Sources bibliographiques

 

Dimitrov S, Lange T, Gouttefangeas C, et al. Gαs-coupled receptor signaling and sleep regulate integrin activation of human antigen-specific T cells. J Exp Med. 2019;216(3):517-526. doi:10.1084/jem.20181169

 

Maywald, M., Wessels, I., & Rink, L. (2017). Zinc Signals and Immunity. International journal of molecular sciences18(10), 2222.

 

Liugan, M. et Carr, AC (2019). Vitamine C et fonction neutrophile: résultats d'essais contrôlés randomisés. Nutriments , 11 (9), 2102.

 

Baeke, F., Takiishi, T., Korf, H., Gysemans, C., & Mathieu, C. (2010). Vitamin D: modulator of the immune system. Current opinion in pharmacology10(4), 482–496.

 

 

Commentaires

  • Publié par SERRAU le

    Tres intéressant article, bien écrit, à mettre en pratique.

Laisser un commentaire

Nouveautés, promotions, actualités, soyez les premiers informés.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)