La psychologie positive tente aujourd’hui de comprendre ce qui nous rend vraiment heureux. Comment tirer du positif des difficultés que nous rencontrons tous les jours ? Comment être heureux dans un environnement de plus en plus incertain, voire anxiogène ? Découvrez quelques conseils et astuces à mettre en place pour vous sentir mieux au quotidien !
 

La naissance de la psychologie positive

 
psychologie positive et réduire le stress
 
Depuis plus d’un siècle, la psychologie étudie les pires travers de l’être humain. Dépression, angoisse, addiction… Tous ses travaux se sont orientés vers la santé mentale et l’étude des troubles neuropsychiatriques. En témoigne le répertoire des livres et articles consacrés à la psychologie depuis 1987 : on y trouve 136 728 documents faisant référence à l’anxiété ou la dépression, et seulement 9 510 qui évoquent la joie, la satisfaction et le bonheur !
 
Cela a d’ailleurs conduit Abraham Maslow à élaborer sa célèbre pyramide des besoins et à faire ce constat : “la psychologie nous a révélé beaucoup sur les défauts de l’homme, ses pathologies et ses péchés, mais fort peu sur ses potentialités, ses vertus, la possibilité d’accomplir ses aspirations, et tout ce qui relève de son élévation psychologique”.
 
Voilà pourquoi, depuis quelques années, la psychologie positive tente d’inverser la tendance. L’un de ses pionniers, Martin Seligmann, se rend compte que l’on peut passer une vie entière à courir derrière des épouvantails et les difficultés si l’on n’entraîne pas son esprit à cultiver les sentiments de gratitude et de joie sur ce qui se passe autour de nous.
Véritable science, la psychologie positive s’appuie sur les données des neurosciences, de la psychologie du développement ainsi que de la biologie pour affiner sa compréhension de l’être humain. Et grâce à de nombreuses recherches, elle nous explique comment entraîner notre mental à développer notre capacité naturelle au bonheur. Car oui, c’est possible !
 

Qu’est-ce qui nous rend (vraiment) heureux ?

 

Les biens matériels, source de plaisir

 
L’un des premiers constats que font ces psychologues d’un nouveau genre, c’est que nous avons fréquemment une vision très souvent erronée de ce qui pourrait nous permettre d’atteindre le bonheur. En effet, interrogées sur cette question, de nombreuses personnes accordent de l’importance à la réussite de leur carrière professionnelle, l’achat d’une nouvelle maison ou d’une nouvelle voiture.
 
Autant d’éléments qui peuvent effectivement donner une sensation agréable et satisfaisante dans un premier temps, mais qui ne favorisent pas une source de bien-être sur le long terme. Et l’un des premiers revers que subit ce genre de souhait, c’est le phénomène d’habituation. Une fois acquis, le bien en question ne sera plus perçu comme quelque chose qui nous fait plaisir, mais plus comme quelque chose qui rentre dans une forme d’habitude. Le procédé sera donc à réitérer encore et encore. Et l’on craquera ainsi pour le nouveau téléphone à la mode, de nouveaux vêtements, une nouvelle relation amoureuse…sans en tirer réellement du bonheur, mais simplement une fugace sensation de plaisir.
 

Trouver du sens à sa vie et s’engager : la voie du bonheur ?

 
trouver le bonheur psychologie positive
 
La psychologie positive met d’abord et avant tout l’accent sur les relations sociales. En effet, selon le docteur Mihaly Csikszentmihalyi : “les gens sont le plus heureux lorsqu’ils sont en compagnie d’autres êtres humains”.
Ce que pointe la psychologie positive également, c’est que le bonheur se construit à partir de l’engagement. Que ce soit dans une relation amoureuse, en famille, au travail ou au sein d’une communauté. Pour y arriver, nous devons cultiver au maximum les sentiments de gratitude et de reconnaissance, mais également de don et de solidarité. En effet, l’autre chose qui contribue au bonheur de manière durable est « de donner du sens à son action ». Ce qui revient en fait à utiliser les potentiels de chacun pour les mettre au service des autres.
 

Comment pratiquer la psychologie positive au quotidien ?

 

Pratiquer la gratitude

 
Il suffit d’allumer votre télévision pour en faire le constat : les mauvaises nouvelles sont (beaucoup) plus présentes que les bonnes ! Et cette façon de penser et de présenter les choses se retrouve également dans notre vie quotidienne. Si deux choses positives et négatives se sont déroulées pendant la journée, nous aurons davantage tendance à nous focaliser sur la négative, et à la ressasser jusqu’au lendemain. Pour lutter contre cet automatisme, une astuce consiste à pratiquer la gratitude : notez chaque soir 2 ou 3 choses positives qui se sont passées dans la journée, dans un carnet dédié ou une app smartphone. Au fur et à mesure, vous développerez votre capacité à voir davantage le positif que le négatif !
 

S’essayer à la méditation pour réduire le stress

 
 
méditation pour réduire le stress
 
Dans un environnement de plus en plus stressant, tant au niveau personnel que professionnel où le temps et la productivité doivent être toujours être utilisés efficacement, la méditation nous offre un moment pour ralentir le rythme et nous recentrer sur nous-mêmes hors des soucis du quotidien. Pratiquée régulièrement, la méditation offre de nombreux bienfaits validés par la science : amélioration des capacités de concentration et d’attention, réduction des symptômes de douleur chronique, réduction des niveaux de stress et d’anxiété ou encore prévention des troubles cardiovasculaires.
 
Découvrir notre article sur les bienfaits de la méditation
 
Concrètement, seules quelques minutes peuvent suffire pour en ressentir les bienfaits. L’idée est de pratiquer un peu tous les jours pour que les résultats soient visibles et durables !
 

Développer l’altruisme

 
Au cours de ses recherches sur la psychologie positive et la recherche du mieux-être, Martin Seligman a également mis en valeur le rôle de la recherche de sens et d’engagement dans nos vies, et notamment la notion d’altruisme, génératrice d’émotions positives pour nous-mêmes comme pour les autres.
Au quotidien, l’altruisme est assez facile à développer. L’idée est de penser “collectif” plutôt qu’individuel, d’essayer de se mettre à la place des personnes qui nous entourent, de remercier ou encore proposer de l’aide à une personne en difficulté pour renforcer également les sentiments de compassion et de bienveillance.
En cultivant notre bien-être au quotidien, nous avons tout à y gagner, aussi bien dans notre vie personnelle que familiale et sociale. Qu’attendons-nous pour être heureux ?
 

Avoir recours à un complément alimentaire stress et sommeil

 
Pour vous aider à vous détendre et à vous relaxer au quotidien, nous avons imaginé un complément alimentaire stress et sommeil ludique sous forme de gummies et formulé à base d’actifs réputés pour leurs propriétés apaisantes. La mélatonine, la mélisse, l’eschscholtzia et la l-théanine s’associent pour aider à la qualité de votre sommeil et à diminuer les réveils nocturnes pour être plus zen au quotidien. Découvrez-le dès maintenant dans notre boutique !

Laisser un commentaire

Nouveautés, promotions, actualités, soyez les premiers informés.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)