Crampes, gaz, ballonnements, douleurs abdominales… près de 48 % des Français disent souffrir de troubles digestifs. Mais comment savoir si l’on a une mauvaise digestion ? Quelles sont les solutions naturelles pour l’apaiser ? Découvrez nos conseils à adopter dès maintenant pour retrouver votre bien-être.

 

Quels sont les symptômes d’une mauvaise digestion ?

 

Si des maux de ventre ne sont pas toujours synonymes de mauvaise digestion, quelques autres symptômes peuvent vous aiguiller pour savoir si vous souffrez véritablement de ce trouble. Il peut s’agir de ballonnements, de nausées, de sensation de lourdeur dans l’estomac ou encore d’éructations après le repas. La sensation de satiété peut également être atteinte plus rapidement.

 

Si un ou plusieurs de ces symptômes apparaissent plusieurs fois par semaine, majoritairement pendant et après le repas, ils peuvent être le signe d’une mauvaise digestion. Ces manifestations doivent vous amener à consulter un professionnel de santé et à mettre en place de nouvelles habitudes de vie pour retrouver rapidement du confort.

 

Les causes possibles d’une mauvaise digestion

 

mauvaise digestion causes

 

On distingue trois types de dyspepsie : la dyspepsie fonctionnelle, la dyspepsie suite à un problème de santé et la dyspepsie suite à la prise de certains médicaments.

Dans le cas de mauvaise digestion suite à la prise d’un médicament, la cause peut être facilement identifiée. Des médicaments tels que l’aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou encore les biphosphonates (traitement de l’ostéoporose) peuvent provoquer une mauvaise digestion. N’hésitez pas à en parler à votre médecin pour éventuellement adapter votre traitement.

 

Ensuite, plusieurs maladies peuvent entraîner une mauvaise digestion : gastrite chronique, inflammation de l’œsophage, pancréatite, maladie digestive (maladie de Crohn, syndrome de l’intestin irritable…) ou cancer (estomac, œsophage…).

 

Dans deux cas sur trois, elle sera liée à une dyspepsie fonctionnelle : la cause n’est pas identifiée et le trouble se manifeste sur plusieurs mois. Ce trouble peut être la conséquence d’une hypersensibilité d’une partie du tube digestif, d’une diminution de la capacité de distension de l’estomac ou bien d’une mauvaise hygiène de vie.

 

Il est donc important de connaître les facteurs qui peuvent favoriser la mauvaise digestion :

 

  • Stress et anxiété ;
  • Tabac et alcool ;
  • Surpoids ;
  • Alimentation trop grasse ou trop acide ;
  • Repas trop copieux ;
  • Déséquilibre du microbiote intestinal…

 

Remarque : les femmes enceintes sont souvent plus sujettes à l’apparition de troubles de la digestion.

 

Que faire en cas de mauvaise digestion ? Nos conseils

 

Une mauvaise digestion est parfois prise à la légère, mais vous pouvez pourtant lutter activement contre cet inconfort en adoptant des gestes simples mais efficaces :

 

Adaptez votre alimentation

 

alimentation mauvaise digestion

 

Certains aliments peuvent en effet être responsables de votre mauvaise digestion. Essayez tout d’abord de réduire petit à petit vos portions à chaque repas, tout en mangeant à votre faim.

Essayez ensuite de supprimer certains aliments un par un pour identifier sa cause : aliments trop gras, boissons gazeuses, aliments trop acides, aliments épicés, caféine (thé, café, sodas...). Privilégiez à l’inverse les aliments bons pour la digestion, comme les légumineuses riches en fibres, les légumes verts, les fruits ou les oléagineux comme les noix ou les amandes.

Enfin, prenez votre dernier repas de la journée minimum trois heures avant d’aller dormir, car être allongé favorise une mauvaise digestion !

 

Adoptez de nouvelles habitudes plus saines

 

Améliorer votre hygiène de vie peut également être un bon moyen de faire de la mauvaise digestion un mauvais souvenir. Suivez dans la mesure du possible les recommandations de base, qui bien que connues sont parfois difficiles à mettre en place dans la durée : réduire votre consommation d’alcool, arrêter de fumer, pratiquer une activité physique régulière et limiter le stress.

 

Testez l’aromathérapie et la phytothérapie

 

mauvaise digestion aromatherapie

 

Pour soulager les symptômes d’une mauvaise digestion, vous pouvez aussi vous tourner du côté des plantes avec par exemple :

 

  • La menthe poivrée (tisane, huile essentielle) : stimule la digestion et calme les ballonnements ;
  • Le fenouil (graines, huile essentielle) : favorise la digestion, calme les nausées, lutte contre le manque d’appétit, limite la formation de gaz intestinaux et apaise les douleurs abdominales ;
  • Le radis noir (jus de racines) : tonifie le foie, lutte contre les ballonnements et les brûlures d’estomac.

 

La réglisse, les feuilles d’artichaut, le carvi noir ou encore le cumin peuvent également vous aider à apaiser une mauvaise digestion.

 

Attention : la consommation d’huile essentielle est fortement déconseillée pour les femmes enceintes. Demandez toujours conseil à un professionnel de santé avant de les utiliser, d’autant plus si vous suivez un traitement médical.

 

Faites une cure de compléments alimentaires ou de probiotiques

 

Pour allier la puissance de plusieurs ingrédients, vous pouvez aussi faire une cure de compléments alimentaires pour retrouver du bien-être digestif. Chez les Miraculeux, nous avons conçu le complément alimentaire digestion idéal : sous forme de gummies faciles et agréables à consommer, il contient une synergie d’actifs, de probiotiques et de plantes pour vous aider à retrouver rapidement du confort digestif et nourrir votre microbiote intestinal grâce aux bonnes bactéries qu’il contient. Découvrez-le dès maintenant sur notre e-shop !

 

Laisser un commentaire

-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)