Sommaire

Vos valises sont prêtes ! Vous vous apprêtez à partir au soleil et aimeriez que votre peau soit parfaitement protégée, ainsi que celle de vos enfants. Face à tous ces indices de protection et ces différents filtres solaires, difficile de s’y retrouver. Alors, quelle crème solaire choisir quand on part en vacances ? Voici un article complet pour vous aider à choisir la meilleure crème solaire. Celle qui vous conviendra le mieux pour des vacances à la mer, à la campagne ou à la montagne !

 

Pourquoi faut-il se protéger la peau du soleil ?

 

quelle creme solaire choisir

 

Le soleil fait du bien au moral, mais il est essentiel de bien la protéger des rayons UV pour éviter des coups de soleil ou d’autres dommages cutanés. 

 

Mais aussi pour préserver son capital soleil et retarder le vieillissement cutané ! On le sait, ​les dangers du soleil sur notre peau sont nombreux. Les UVA et UVB sont notamment responsables des cancers de la peau en affaiblissant nos défenses immunitaires et entraînant l’apparition de cellules cancéreuses. De plus, ils détruisent le collagène et l'élastine, ce qui accélère le vieillissement de cette dernière. Selon plusieurs études scientifiques, 80% du vieillissement du visage serait dû à notre exposition solaire. 

 

Alors comment faire pour profiter du soleil sans avoir les effets néfastes ? Le meilleur conseil est sans doute celui d’adopter une exposition solaire modérée et savoir en prendre soin en se protégeant des rayons UV. Autre conseil si vous partez en vacances, celui de bien préparer sa peau au soleil. Pour cela, nous vous recommandons nos compléments alimentaires bronzage : des gummies végan à base de bêta-carotène, cuivre, lutéine et astaxanthine pour activer et prolonger le bronzage avant, pendant et après vos vacances. 

 

Comment choisir la crème solaire ?

Selon l’indice de protection

 

Un des critères le plus important quand on achète une crème solaire, c’est sans doute l’indice de protection. Ce facteur de protection solaire (FPS ou SPF) définit la qualité de protection pour contrer les rayons UVA et UVB. Il se mesure en fonction de la transmission des UV à la peau selon la formule : 1/indice.  

 

Pour mieux comprendre, prenons par exemple, une crème solaire à indice 6 : la quantité d’UV transmise à la peau sera de 16,6 % (selon la formule 1/6), contrairement à une crème à indice 50, où la transmission sera de 2 % uniquement. 

Sur le marché de la crème solaire, il existe quatre catégories et huit indices de spf protection : 

 

  • SPF 6 à 10 : faible protection
  • SPF 15 à 25 : protection moyenne
  • SPF 30 à 50 : haute protection 
  • SPF 50+ : très haute protection 

 

À savoir qu’avec la nouvelle législation, le terme “écran total” a été interdit, car aucun indice ne permet de filtrer les rayons UV à 100 %.

 

Selon son phototype

 

Pour savoir quel indice de protection(IP) prendre afin de partir en vacances l’esprit tranquille, il est recommandé de se référer à son phototype

 

Crème solaire très haute protection SPF 50+

 

  • Phototype 1 : peau très claire avec difficultés à bronzer, cheveux blonds ou roux, yeux clairs, avec des taches de rousseur = peau qui brûle facilement et ne bronze pas
  • Phototype 2 : peau claire, avec une chevelure claire, cheveux clairs et  avec quelques taches de rousseur apparaissant au soleil = peau qui brûle facilement et bronze légèrement

 

Crème solaire haute protection SPF 30 et plus 

 

  • Phototype 3 : peau légèrement mate, cheveux blonds ou châtains = peau qui brûle modérément et bronze moyennement

 

Crème solaire protection moyenne SPF 15 et plus 

 

  • Phototype 4 : peau mate avec une chevelure plutôt foncée cheveux foncés = peau qui brûle peu et bronze rapidement

 

Crème solaire protection faible SPF 6 et plus 

 

  • Phototype 5 : carnation foncée, cheveux et yeux noirs = peau qui bronze beaucoup sans risque de brûler
  • Phototype 6 : peau noire, cheveux et yeux noirs = peau qui ne brûle pas

 

N.B : Est considérée comme phototype 0, une peau sans mélanocytes, telle que celle des albinos, et ne doit pas s’exposer au soleil.

 

Voici un diagnostic pour connaître votre type de peau.

 

Selon les conditions d'ensoleillement

 

phototype quelle creme solaire choisir

Au soleil

 

Outre le phototype, l’indice de protection se choisira aussi en fonction du lieu et des conditions d’ensoleillement. Le danger de transmission des rayons ultraviolets par la peau peut varier selon l’altitude, la latitude, si vous êtes en bord de mer ou plutôt aux sports d’hiver. 

 

Sous les tropiques ou au bord de la mer Méditerranée, les rayons infrarouges et ultraviolets ne sont pas les mêmes. Ils varient selon : 

  • la perpendicularité des rayons en fonction de votre localisation
  • le mois de l’année 
  • la couverture nuageuse
  • l’heure à laquelle vous vous exposez 
  • votre position (debout, allongée sur le sable, dans l’eau, etc.)

 

À noter néanmoins qu’autour de l’équateur, les indices UV sont parmi les plus élevés. 

 

Pour profiter du soleil sans risques, il est donc recommandé de ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes de la journée. Peu importe votre carnation, il faudra renouveler l’application de votre crème de façon généreuse sur l’ensemble de votre corps, plusieurs fois par jour, particulièrement après la baignade, si vous êtes à la piscine ou à la plage. Et surtout ne pas abuser du soleil les premiers jours dès votre arrivée pour éviter l’érythème solaire

Découvrir nos 10 conseils pour vous soulager d’un coup de soleil.

 

À la montagne

 

Le saviez-vous que l’effet de réverbération des rayons UV est beaucoup plus important sur la neige que sur le sable doré ? Il serait de 80 % contre 10 % seulement sur le sable. Et pourtant, les températures basses auraient tendance à nous laisser penser le contraire. De ce fait, lors de votre séjour au ski, pensez à prendre une crème solaire à indice 50, même si vous avez un type de peau mate, afin d’éviter les risques de brûlures. Pensez à bien vous protéger le visage, les oreilles, le nez et les pommettes particulièrement. Les yeux sont aussi sensibles aux rayons UV, c’est pourquoi porter des lunettes de soleil est essentiel pour mieux vous protéger de la forte réverbération des rayons du soleil.

 

Penser à la protection des océans

 

Pendant vos vacances, protéger sa peau du soleil est essentiel, mais choisir une crème solaire avec des ingrédients qui respecte l’écosystème marin fait vraiment la différence. Les filtres solaires tels que l’octinoxate et l’oxybenzone seraient notamment responsables du blanchissement des coraux, c’est pourquoi Hawaï a été le premier État américain à en interdire l’usage afin de protéger les fonds marins. En effet, selon plusieurs études scientifiques, les chiffres sont alarmants : 25 000 tonnes de crème solaire se diffusent dans l'océan chaque été dont 4000 tonnes seraient absorbées par les massifs de corail. Résultat ? Le corail est tué en à peine 2 jours alors que 25 % des espèces marines en dépendent. Il en va donc de leur survie et de la protection des océans. 

 

Plus la crème solaire est formulée à partir de produits et matières naturels, plus elle sera biodégradable. Ainsi, choisir des formules plus clean en privilégiant les filtres UV minéraux (dioxyde de titane, oxyde de zinc) permet de minimiser notre impact en ne détruisant pas les coraux. De plus, les écrans minéraux agissent par réflexion et dispersion des rayons UV, formant ainsi une barrière protectrice. Ils sont particulièrement conseillés pour les peaux sensibles, car ils sont hypoallergéniques. Leur texture, souvent épaisse, vous protège dès l’instant T. Concernant l’étiquetage, si les nanoparticules sont admises dans la formulation des crèmes solaires, il n’en reste pas moins que leur utilisation et teneur sont strictement encadrées pour leur toxicité. C’est le cas des filtres minéraux, à savoir aussi qu’il existe de plus en plus d’écrans minéraux non nano.

 

Quelle crème Solaire choisir pour les enfants ?  

 

meilleure creme solaire pour enfant

 

Si vous vous demandez quelle crème solaire choisir pour votre enfant, il est recommandé d’opter pour une crème avec un indice de protection SPF 50+ et de renouveler son application plusieurs fois dans la journée sur l’ensemble du corps.

 

Un écran solaire aux filtres minéraux est une bonne option pour éviter les risques d’allergie et assurer une meilleure protection, dès les premières minutes d’exposition. 

 

Par ailleurs, ayant la peau fragile, un enfant sera plus vulnérable aux rayons UV. Il est donc conseillé d’utiliser un t-shirt anti-UV et éviter d’aller  au soleil entre midi et 16 heures. Penser aussi à prendre un chapeau ou une casquette  pour protéger votre enfant d’une éventuelle insolation ou d’un coup de chaleur. 

 

Selon plusieurs études scientifiques, une exposition aux rayons UV sans aucune protection solaire durant l’enfance augmente les facteurs de risque de cancer cutané à l’âge adulte. D’où l'importance, encore une fois, de préserver son capital soleil dès le plus jeune âge. 

 

En résumé, pour savoir quelle crème solaire choisir lors de vos vacances, il vous suffit d’opter pour un indice de protection en fonction de votre phototype et des conditions d’ensoleillement. Pour activer, accélérer et prolonger le bronzage, découvrez dès maintenant notre Summer Pack, l’indispensable de l’été pour arborer une peau hâlée en toute sécurité pendant vos vacances. Un effet bonne mine assuré !

 

Nos derniers avis


-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)