Les connaissances sur le microbiote se sont énormément développées ces dernières années permettant de trouver des solutions pour en prendre soin ! On observe alors l’émergence de nouveaux termes comme prébiotiques, probiotiques ou postbiotiques, dont les différences ne sont pas forcément très claires. Alors pour en savoir un peu plus, nous vous invitons à découvrir notre article !

 

Les prébiotiques, probiotiques et postbiotiques, qu’est-ce que c’est ?

 

 Les prébiotiques

 

Les prébiotiques sont en quelque sorte la nourriture des probiotiques ! Ce sont des fibres non digérées par notre tube digestif et qui vont avoir un impact positif sur notre organisme. La fermentation des prébiotiques par les probiotiques va d’ailleurs donner des postbiotiques ! Parmi les prébiotiques on retrouve les fructo-oligosaccharides (FOS).

 

Les probiotiques

 

Les probiotiques sont des micro-organismes (bactéries, champignon, levures…) qui sont extérieurs à notre organisme et qui vont se retrouver dans notre tube digestif par l’intermédiaire de l’alimentation. Mais n’ayez pas peur de ces bactéries bien au contraire puisqu’elles ont un effet bénéfique sur notre santé lorsqu’elles sont ingérées en quantité suffisante !

 

Les postbiotiques

 

Un postbiotique est un métabolite issu de la dégradation des fibres par les bactéries de l’intestin ! Il s'agit principalement d'acides gras, de protéines (ou peptides), d'enzymes ou de polysaccharides qui pourront être par la suite utilisés par notre corps !

 

Maintenant que ces 3 termes paraissent un peu plus clairs, il est temps de voir à quoi ils servent !

 

Quels rôles jouent les prébiotiques, probiotiques et postbiotiques sur notre organisme ?

 

Les prébiotiques

 

roles et aliments riches en prebiotiques

 

Les prébiotiques vont stimuler la croissance des bonnes bactéries présentes dans l’intestin en les nourrissant ! Ces bactéries vont alors mieux exercer leurs fonctions sur notre organisme (inhibition des mauvaises bactéries, amélioration de la digestion et du métabolisme…). En plus de cela, les prébiotiques ont une autre action que de stimuler notre microbiote ! Ils vont en effet faciliter la digestion puisque ce sont des fibres. 

 

Il existe d’ailleurs deux types de fibres : les fibres solubles et insolubles. Les fibres solubles vont se dissoudre dans l’eau et donner une consistance visqueuse aux aliments ingérés. Elles permettent notamment de donner un sentiment de satiété et retarder l’absorption du glucose. Quant aux fibres insolubles, elles absorbent l’eau ce qui permet de favoriser le transit en augmentant le volume des selles (mais attention une trop grande ingestion de fibres insolubles peut irriter le tube digestif et entraîner des désagréments).

  

Les probiotiques

 

Les probiotiques sont de vrais alliés pour notre santé ! Ils vont venir enrichir notre microbiote intestinal (ou flore intestinale, qui correspond à l’ensemble des micro-organismes se trouvant dans notre intestin) et avoir de nombreux effets positifs sur notre organisme.

 

Une digestion facilitée grâce aux probiotiques

 

Certains résidus alimentaires ne sont pas digérés par notre organisme (majoritairement les polysaccharides tels que la cellulose ou la lysine) car nous ne possédons pas les enzymes nécessaires. Les probiotiques et micro-organismes contenus dans notre tube digestif, eux, sont capables de le faire ; ils sont donc un atout pour nous aider à digérer et assimiler le maximum de nutriments !

 

 Booster son immunité grâce aux probiotiques ? C’est possible !

 

microbiote et probiotiques pour renforcer son immunite

 

Les probiotiques sont de plus très efficaces pour renforcer notre système immunitaire ! Ils vont empêcher la colonisation des pathogènes soit par phénomène de compétition en prenant leur place, soit par la production de substances bactéricides.

 

Les probiotiques, une solution pour rétablir l’équilibre du microbiote

 

En plus de cela, si nous n’avons plus les bonnes bactéries dans notre microbiote (dû à des diarrhées ou une prise d’antibiotiques sur le long terme par exemple), une perméabilité intestinale peut survenir (notre intestin ne filtre plus assez bien car il n’a plus les bonnes bactéries pour l’aider) ce qui laisse passer des fragments de bactéries ou d’aliments. Cela a alors des répercussions sur notre santé comme des problèmes digestifs à répétition (diarrhées, ballonnements, constipation…) voire plus grave comme des maladies digestives (maladie de Crohn, syndrome de l’intestin irritable, maladie cœliaque…) des allergies, des dépressions, de l’obésité ou encore du diabète.

 

Les probiotiques peuvent être la solution à ces problèmes de santé puisqu’ils vont restaurer l’équilibre perdu en renforçant la barrière intestinale et en empêchant la prolifération des micro-organismes indésirables !

 

Les postbiotiques

 

Après fermentation des résidus alimentaires par le microbiote, les postbiotiques apparaissent et vont participer au bon fonctionnement de l’organisme ! Le plus souvent ce sont des acides gras à courte chaîne (AGCC) comme le butyrate, l’acétate et le propionate qui sont synthétisés.

 

Le butyrate a d’ailleurs de nombreux effets positifs sur la santé ! Il permet d’apporter de l’énergie aux cellules du côlon, diminuer le stress oxydatif (quantité trop importante de radicaux libres qui entraîne le vieillissement cellulaire) ou encore une amélioration des maladies inflammatoires digestives (type syndrome de l’intestin irritable).

 

En résumé, pour prendre soin de notre microbiote, nous pouvons utiliser des probiotiques qui sont des bonnes bactéries enrichissant la flore intestinale ou des prébiotiques, des fibres, qui vont permettre de la nourrir. Quant aux postbiotiques, ils sont le résultat d’un bon équilibre du microbiote intestinal.

 

Où peut-on retrouver les prébiotiques, probiotiques et postbiotiques dans notre alimentation ?

 

Les prébiotiques et postbiotiques

 

Les prébiotiques se retrouvent dans les aliments riches en fibres notamment dans c les poireaux, les oignons, l’ail ou encore l’ananas. Quant aux postbiotiques, ils ne se retrouvent pas directement dans l’alimentation puisqu’ils sont synthétisés par notre microbiote ! Pour avoir un apport en postbiotiques, veillez donc à consommer des prébiotiques pour prendre soin de votre microbiote au quotidien.

 

Certains prébiotiques vont d’ailleurs favoriser la production d’un type de postbiotique par rapport à un autre. Par exemple, les bananes, haricots et pâtes vont majoritairement favoriser la production de butyrate !

 

Les probiotiques

 

aliments riches en probiotiques

 

Les probiotiques sont présents dans certains aliments fermentés comme le les yaourts, le kéfir, la choucroute, les pickles, le kombucha ou encore les bières (non pasteurisées). Certains compléments alimentaires sont aussi une bonne source de probiotiques.

 

Les compléments alimentaire Digestion riches en probiotiques

 

Pour vous débarrasser des inconforts digestifs, découvrez nos compléments alimentaires Digestion sous forme de bonbon naturellement aromatisés au litchi et à la pomme ! Ils contiennent une association de probiotiques, de fenouil et de carvi noir sélectionnés pour leurs propriétés bénéfiques sur la flore intestinale et sur le système digestif en général. Dès la première prise, dites adieu aux sensations de lourdeur et d’inconfort après un repas trop riche ! Au fil de la cure, vous retrouvez dès 3 semaines votre confort digestif et améliorez naturellement votre transit

Laisser un commentaire

-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)