Tout comme les adultes, les enfants ont besoin d’avoir une alimentation variée et équilibrée pour être en bonne santé. Veiller à bien garantir leurs apports nutritionnels au quotidien permet à la fois de leur assurer une croissance optimale, mais aussi d’éviter les déficits en nutriments et maintenir leur poids de forme. Découvrez quelles sont les carences à surveiller chez les enfants et comment les prévenir !

 

Quels sont les besoins nutritionnels des enfants ?

 

surveiller les carences de ses enfants en hiver

 

Consommation trop intense de produits industriels riches en graisses et en sucre, manque de fer et de vitamines ou encore grignotages… Les habitudes alimentaires prises par les enfants se poursuivent à l’âge adulte et peuvent mener à terme à des troubles de l’organisme ou à des carences.

 

Du côté de la répartition alimentaire, les glucides doivent représenter environ 50 à 55 % des apports caloriques journaliers. Contrairement aux idées reçues, les féculents chez les enfants ne sont pas à proscrire et doivent constituer approximativement ¼ de leur alimentation.

 

Les lipides et notamment les acides gras essentiels doivent être aussi suffisamment consommés par les enfants pour contribuer au développement de leur système nerveux. Selon leur âge, la quantité de lipides fluctue de 35 à 80 g par jour (35 pour les enfants de 4 à 6 ans et 80 g pour les adolescents de plus de 15 ans). Privilégiez les “bonnes graisses” comme l’avocat, les poissons gras et les graines et évitez les produits industriels comme les biscuits ou les pâtes à tartiner.

 

Indispensables pour la croissance, les apports en protéines sont couverts par l’alimentation. Le risque est au contraire d’avoir une consommation supérieure aux besoins, qui varie entre 0,8 à 0,9 g par kilo de poids.

 

L’apport en fibres chez les enfants tout comme chez les adultes doit généralement être augmenté, de même que la consommation d’eau qui est souvent remplacée par des boissons trop sucrées.

 

Quelles sont les carences à surveiller chez l’enfant et comment les prévenir ?

 

Outre les glucides, les lipides, protéines et fibres, les vitamines et minéraux sont également essentiels chez les enfants. Ils jouent en effet de nombreux rôles dans la croissance et le développement et doivent être apportés quotidiennement par l’alimentation ou la supplémentation selon les besoins pour éviter les carences.

 

La vitamine D, essentielle pour les os

 

vitamines D essentielles pour un enfant et pour les os

 

Parmi toutes les vitamines existantes, la vitamine D est l’une des plus importantes chez l’enfant pour éviter les carences. Elle favorise l’absorption du calcium, indispensable pour le bon développement des os. Si une alimentation adaptée permet d’atteindre les apports journaliers conseillés, une supplémentation ponctuelle peut parfois être nécessaire, notamment en hiver. Le soleil est en effet l’un des éléments qui permet à notre corps de produire de la vitamine D. Selon les indications officielles, la dose recommandée de vitamine D chez l’enfant est de 400 à 800 UI par jour de 0 à 18 ans sans ou avec facteur de risque. Du côté du calcium, les besoins évoluent entre 400 à 800 mg par jour jusqu’à l’adolescence, puis 1200 mg ensuite.

 

Le fer, indispensable pour le cerveau

 

Saviez-vous que la carence en fer est l’un des troubles de santé les plus fréquemment rencontrés chez les jeunes enfants ? Pourtant, le fer joue un rôle primordial dans la croissance et le développement optimal du cerveau. Il facilite également le transport de l’oxygène vers les organes, et contribue au fonctionnement des cellules. Comme pour les autres nutriments, les besoins en fer varient selon l’âge : de 7 mg par jour pour les enfants de 1 à 3 ans, à 10 mg pour les enfants de 4 à 8 ans.

 

Pour assurer un bon apport en fer, la consommation de viande et de poisson s’avère être la solution la plus simple. Le fer dit non héminique que l’on retrouve dans les aliments végétaux est en effet moins bien absorbé par l’organisme. Vous pouvez également intégrer à l’alimentation de votre enfant des produits contenant de la vitamine Bpour faciliter l’assimilation du fer.

 

La vitamine C pour le système immunitaire

 

vitamine C pour enfants

 

Vous en faites sûrement l’expérience au quotidien si vous avez de jeunes enfants : ils ne sont généralement pas très friands de fruits et de légumes ! Riches en vitamine C, ils contribuent à réduire la fatigue, à redonner de l’énergie et à assurer le fonctionnement optimal du système immunitaire. Un apport suffisant et régulier en vitamine C est donc fortement recommandé, par l’alimentation ou par la supplémentation.

 

Le zinc, l’allié d’une bonne croissance

 

Le zinc est un oligo-élément indispensable chez les adultes comme chez les enfants. Chez l’enfant, il joue un rôle important dans la croissance, mais participe aussi au fonctionnement du système immunitaire et nerveux. Comme le magnésium, le zinc intervient dans près de 300 réactions enzymatiques dans l’organisme et peut être apporté par l'alimentation via les légumineuses, les fruits de mer, la viande ou encore les noix. On recommande environ 5,5 mg par jour de zinc chez les enfants de 4 à 6 ans.

 

Découvrez notre complément alimentaire multivitamines enfant

 

Pour contribuer au bien-être de votre enfant à partir de 3 ans, nous avons conçu notre complément alimentaire multivitamines. Sous forme de gummies agréables à prendre au goût tutti frutti ou fraise, il contient du zinc, de l’acérola, de la vitamine D et B pour limiter la fatigue, réduire le risque de carences et assurer le fonctionnement du système immunitaire. Découvrez-le dès maintenant sur notre e-shop !

Nos derniers avis

Laisser un commentaire

-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)