Sautes d’humeur, sensation de fatigue, tensions physiques… Nombreuses sont les femmes à ressentir chaque mois avant les règles ce type de symptômes ! Découvrez quels sont les signes annonciateurs des règles, comment et pourquoi ils apparaissent et comment limiter leur impact sur votre bien-être.

 

Comment fonctionne le cycle des règles ?

 

 

comment fonctionne le cycle des règles

 

 

 

Chaque mois, le corps de la femme se prépare à une potentielle grossesse dès les premières règles jusqu’à la ménopause.

 

Le cycle menstruel dépend principalement de la production d’hormones, à savoir la progestérone et l’œstrogène, complété par l’hormone folliculo stimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH).

 

Le cycle menstruel est découpé en 3 phases qui se succèdent. La durée de chaque phase n’est pas fixe, et varie selon de nombreux facteurs :

 

  • La phase dite folliculaire : dès la fin des règles, le corps se prépare à créer une nouvelle muqueuse utérine pour accueillir de façon optimale un potentiel embryon. A ce stade, c’est l’hormone folliculo stimulante qui est la plus présente.

 

  • Vient ensuite l’ovulation : le taux d’œstrogènes est au plus haut dans l’organisme, et l'hormone lutéinisante fait son apparition. L’ovulation a lieu dans la trompe de Fallope. Notons que l’ovule ne peut être fécondé que pendant un laps de temps très court, environ 24 heures.

 

  • La phase lutéale : dernière phase du cycle menstruel, la phase lutéale se caractérise par la production de la progestérone, et la baisse du taux d’œstrogènes. La phase lutéale a pour objectif de créer les meilleures conditions possibles de nidation pour un éventuel embryon. Après 10 jours, s’il n’y a pas eu fécondation, la muqueuse utérine s’élimine naturellement : les règles arrivent !

 

 

Quels sont les symptômes des règles ?

 

 

quels sont les symptômes des règles

 

 

 

Toutes ces modifications biologiques et hormonales ont bien sûr des effets sur votre corps, aussi bien au niveau physique qu’émotionnel. Chaque femme est différente : certaines pourront ressentir des premiers symptômes dès l’ovulation, et d’autres à peine quelques jours avant voir le premier jour des règles.

 

Les symptômes des règles sont à différencier de ce que l’on appelle le syndrome prémenstruel (SPM). Le SPM a généralement lieu de 2 à 15 jours avant le début des règles. Si le syndrome prémenstruel provoque des manifestations intenses, on parle de trouble dysphorique prémenstruel. 

 

En dehors du SPM, il y a certains signes annonciateurs des règles qui ne trompent pas. Ces derniers peuvent varier d’un mois à l’autre :

 

  • Sensation de fatigue ;
  • Crampes au niveau du bas ventre ;
  • Humeur changeante, irritabilité ;
  • Maux de tête ;
  • Modifications alimentaires ;
  • Poitrine sensible, tensions ;
  • Acné ;
  • Troubles digestifs.

 

L’intensité de ces symptômes de règles peut être plus ou moins prononcée selon plusieurs facteurs. C’est notamment le cas de l’état émotionnel et psychologique : en cas de stress ou de fatigue, les symptômes des règles peuvent être moins bien tolérés et s’aggraver. Lacné est généralement favorisée en cas de consommation d’alcool ou de stress.

 

La contraception joue aussi un rôle : le port d’un stérilet en cuivre peut par exemple occasionner davantage de douleurs.

 

À noter que les symptômes annonciateurs des règles apparaissent en général entre 2 à 7 jours avant le premier jour des règles.

 

 

Comment limiter les symptômes des règles ?

 

 

comment limiter les symptômes de règles ?

 

 

Pour vous aider à mieux gérer les symptômes des règles et leur intensité, vous pouvez mettre en place quelques conseils simples au niveau de votre hygiène de vie :

 

 

  • Adaptez votre alimentation : privilégiez une alimentation saine et équilibrée dès l’ovulation en augmentant votre consommation d’aliments frais riches en magnésium, calcium, fer et omégas-3 ;
  • Réduisez la consommation d’aliments industriels, gras et sucrés, ainsi que l'alcool et le tabac ;
  • Pratiquez une activité physique régulière pour limiter l’impact des règles sur votre humeur et votre niveau de stress ;
  • Écoutez votre corps, et vous réserver des moments de détente là quand les symptômes se font les plus intenses ;
  • Faites une cure de compléments alimentaires selon vos besoins : magnésium et vitamine B6, omégas-3 ou encore fer pour vous aider à mieux passer cette période.

 

 

En conclusion, il est tout à fait normal et naturel de ressentir des symptômes avant les règles, qui peuvent varier d’un mois à l’autre et être plus ou moins intenses. Si vous ressentez des symptômes vraiment impactant sur votre qualité de vie, n'hésitez pas à en parler à votre médecin ; il peut en effet s’agir du SPM ou du trouble dysphorique prémenstruel. Dans tous les cas, mettre en place les recommandations citées ci-dessus vous aideront à retrouver du bien-être et plus de sérénité pour vous sentir mieux au quotidien !

Nos derniers avis

Laisser un commentaire

-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)