Le microbiote intestinal (ou flore intestinale) est bien souvent sous-estimé, pourtant, il est primordial à notre santé ! Depuis ces dernières années, les nouvelles avancées scientifiques ont permis de mieux comprendre son rôle et l’impact que peut avoir son dérèglement. Dans cet article, nous vous proposons d’en apprendre un peu sur ce qui se cache dans votre intestin et vous délivrons nos meilleurs conseils pour prendre soin de votre microbiote et être au top de votre forme !

 

Qu’est-ce que le microbiote intestinal ?

 

les roles du microbiote intestinal

 

Le microbiote intestinal regroupe l’ensemble des micro-organismes (bactéries, champignon, levures…) présents dans notre intestin. Ces micro-organismes, majoritairement bénéfiques pour la santé, tapissent notre muqueuse intestinale et y restent accrochés grâce à un film protecteur empêchant leur élimination.

 

 

Le saviez-vous ?
Notre intestin abrite plus de 100 000 milliards de bactéries, ce qui correspond à environ 2kg de notre poids corporel total !

 

 

C’est une réelle symbiose qui a lieu entre notre corps et notre microbiote intestinal. En effet, ce dernier se nourrit des fibres alimentaires que notre organisme n’est pas capable de digérer et en échange il nous fournit de nombreux avantages pour notre santé.

 

A noter que certaines bactéries sont également présentes tout au long de notre tube digestif ! Mais dans notre estomac, par exemple, elles sont présentes en très faible quantité car le milieu est très acide et riche en oxygène, ces conditions n’étant pas propices au développement de micro-organismes. A contrario, le côlon, ayant une faible acidité et étant un milieu pauvre en oxygène, est un lieu favorable à la prolifération bactérienne.

 

Quels sont les rôles du microbiote intestinal sur notre organisme

 

Entre notre organisme et le microbiote intestinal, c’est donc une réelle interaction qui se créée et mieux comprendre son rôle pourrait nous permettre d’expliquer la survenue de certains troubles voire même pathologies.

 

Le microbiote intestinal facilite la digestion et participe à la fabrication de certaines vitamines

 

Tout d’abord, un rôle important et non des moindre : le microbiote intestinal est un vrai allié pour nous aider à digérer ! En effet, tout ce qui n’a pas été absorbé par notre corps (dans l’intestin grêle) va arriver au niveau du côlon. Ce sont les micro-organismes de notre intestin qui vont alors achever la digestion des résidus alimentaires grâce à des mécanismes de fermentation. Ils permettent notamment la digestion des polysaccharides des plantes comme la cellulose mais aussi la libération de composés (appelés postbiotiques) tels que des acides gras à chaînes courtes, bénéfiques pour notre santé. Cette digestion tardive correspond à environ 10% des besoins énergétiques de l’Homme ce qui n’est pas négligeable !

 

Mais ce n’est pas tout ! Certaines vitamines comme les vitamines K, B12 et B8 sont synthétisées par le microbiote. Attention toutefois, un apport exogène (grâce à l’alimentation) en ces vitamines est tout de même indispensable.

 

Le microbiote intestinal joue un rôle crucial dans notre immunité

 

Également, notre microbiote intestinal permet de renforcer notre système immunitaire en jouant un rôle de barrière, empêchant ainsi que des pathogènes colonisent le tube digestif. De plus, environ 80% de nos cellules immunitaires se situent dans l’intestin !

 

C’est d’ailleurs au début de notre vie que cette immunité se met en place grâce au microbiote qui doit être très tôt exposé à des pathogènes pour apprendre à différencier les « bonnes » des « mauvaises » bactéries !

 

Le microbiote intestinal joue un rôle clé sur la santé physique mais aussi mentale

 

Dans ce même contexte, un déséquilibre du microbiote entre les bonnes et les mauvaises bactéries (appelé dysbiose) peut être à l’origine d’une inflammation chronique. Cette inflammation peut avoir des répercussions sur la santé physique et favoriser certains troubles tels que le diabète, l’hypertension, l’obésité ou le syndrome métabolique.  

 

Également, de nombreuses études ont montré qu’une dysbiose du microbiote intestinal pourrait être en cause dans la survenue de diverses pathologies allant des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) jusqu’aux troubles du spectre autistique (TSA) en passant par la maladie de Parkinson.

 

En plus de cela, le microbiote joue aussi un rôle crucial sur notre santé mentale en étant relié directement à notre cerveau via le nerf vague. Certaines bactéries sont effectivement capables de sécréter des neurotransmetteurs comme du GABA ou de la sérotonine qui influencent grandement notre humeur et comportement.

 

 

Le saviez-vous ?
« Notre intestin contient plus de 200 000 millions de neurones ! »

 

 

Ainsi, la dépression et l’anxiété peuvent être une des conséquences d’un déséquilibre du microbiote. Certaines bactéries ont d’ailleurs été retrouvées de manière systématique chez des personnes atteintes de dépression. Réussir à éliminer ces mauvaises bactéries et à rééquilibrer le microbiote des patients pourrait donc être une piste prometteuse pour la prise en charge de la dépression.

 

Comment prendre soin de son microbiote intestinal ?

 

manger des fibres pour prendre soin de son microbiote

 

Même si nous retrouvons semblablement les mêmes bactéries dans notre microbiote, celui-ci n’est pas identique entre les différents individus. Il peut être comparé à une empreinte digitale, différent pour chaque personne. La composition du microbiote est modulée durant les premières années de la vie mais elle se stabilise par la suite. Certaines conditions génétiques, environnementales ou comportementales peuvent toutefois modifier la constitution bactérienne pouvant avoir des effets bénéfiques ou au contraire délétères sur notre santé. 

 

Aujourd’hui, des sociétés comme Nahibu proposent d’analyser le microbiote et de connaître sa santé intestinale. Effet, le test du microbiote intestinal permet grâce à une cartographie complète, de connaître l’équilibre et la diversité bactérienne de sa flore, ainsi que le rôle du microbiote sur son organisme.

 

 

les miraculeux et nahibu prendre soin de son microbiote

 

Voici les principaux conseils à suivre pour prendre soin de votre microbiote intestinal au quotidien.

 

Avoir un régime riche en fibres

 

Les fibres (comme les fructo-oligosaccharides) ne sont pas digérées par notre organisme et arrivent intactes dans l’intestin, directement accessibles au microbiote qui va les utiliser pour se nourrir : on parle alors de prébiotiques. En digérant ces fibres, les bactéries libèrent des composés bénéfiques pour notre santé (comme des acides gras à chaînes courtes).

 

En plus d’être utilisées comme carburant par le microbiote, les fibres vont améliorer le transit et donner un sentiment de satiété. Vous pouvez les retrouver dans les fruits et légumes mais aussi dans les légumineuses et les céréales complètes.

 

Vous devez donc absolument leur faire une place prédominante dans votre alimentation !

 

Limiter les substances nocives

 

Les substances nocives comme le tabac et l’alcool vont perturber le microbiote intestinal, elles sont donc à éviter. Le tabac, par exemple, est un facteur de risque aggravant pour la maladie de Crohn car il perturbe fortement le système immunitaire intestinal. L’alcool en quantité excessive peut, quant à lui, favoriser l’inflammation et l’appauvrissement du microbiote.

 

Avoir un sommeil réparateur

 

Un mauvais sommeil peut modifier la qualité du microbiote intestinal mais l’effet inverse peut aussi être observé. En effet, un microbiote équilibré peut favoriser une bonne qualité de sommeil grâce à la libération de sérotonine (neurotransmetteur favorisant le sommeil car précurseur de la mélatonine).

Essayez donc de trouver un rythme de sommeil régulier et votre microbiote ne pourra que vous remercier !  

 

Limiter le stress chronique

 

effets du stress sur le microbiote

 

Vous arrive-t-il d’avoir « la boule au ventre » ou « l’intestin noué » ? Le stress n’est pas bénéfique pour notre microbiote, surtout lorsqu’il est chronique ! Ce dernier favorise effectivement la perméabilité intestinale et a tendance à impacter notre transit pouvant favoriser la survenue de troubles intestinaux.

 

Pour prendre soin de votre microbiote, faites donc attention à votre santé mentale en essayant d’apprendre à gérer votre stress au quotidien !

 

Consommer des aliments riches en probiotiques

 

Les probiotiques sont des bactéries non pathogènes et extérieures à notre organisme. Lorsqu’elles sont consommées, elles vont avoir des effets bénéfiques en enrichissant la flore intestinale et en favorisant une bonne digestion. Une cure de probiotiques peut donc être très utile pour limiter les ballonnements et jouer un rôle préventif contre les effets négatifs des antibiotiques (qui perturbent l’équilibre de notre microbiote). 

 

Vous pouvez retrouver des probiotiques dans les aliments fermentés comme le yaourt, fromage, kéfir, kombucha ou encore le pain au levain. Des compléments alimentaires à base de probiotiques comme notre complément alimentaire Digestion peuvent aussi vous aider à retrouver un bon transit intestinal et à prendre soin de votre microbiote !

Des solutions comme Shido, vous propose également des recommandations alimentaires personnalisées pour agir sur les potentiels fonctions de votre microbiote comme l’immunité, le sommeil, le stress et  anxiété.

 

Laisser un commentaire

-15% de réduction sur votre première commande.

Votre adresse email est utilisée par Les Miraculeux à des fins de prospection commerciale (nouveautés, actualités...). Pour connaître notre Politique de données personnelles et en savoir plus sur vos droits, cliquez ici

Suivez-nous

Pour une dose de bonne humeur quotidienne :)