CUIVRE

DESCRIPTION : 

Le cuivre est un oligo-élément indispensable à notre organisme qui doit être apporté chaque jour par notre alimentation puisque celui-ci n’est pas synthétisé par notre organisme.

 

RÔLES : 

Le cuivre a de nombreuses propriétés dans notre organisme telles que :

  • Une action antibactérienne et antivirale. Il est donc utile de le consommer lors de rhumes et états grippaux,
  • Une action anti-anémique en favorisant l’absorption du fer, un des constituants de l’hémoglobine des globules rouges,
  • La production de mélanine (pigment naturel de la peau, responsable de sa coloration), puisqu’il est un des cofacteurs indispensables pour cette réaction de synthèse,
  • Un rôle antioxydant en empêchant la formation de radicaux libres permettant de lutter contre le vieillissement de toutes les cellules de l’organisme,
  • le cofacteur de plusieurs enzymes qui vont intervenir dans différents métabolismes (glucides, lipides, protéines),
  • le renforcement du système immunitaire en permettant la fabrication d’anticorps qui luttent contre les pathogènes,
  • Un rôle dans la minéralisation osseuse et dans l’entretien du cartilage.

 

ANECDOTE : 

Le cuivre, grâce à ses propriétés antivirales et antibactériennes, était utilisé par les grecs ou encore les égyptiens afin de soigner les maladies infectieuses. Des préparations contenant du cuivre étaient d’ailleurs utilisées pour traiter les éruptions cutanées.

 

SOURCES :  

Le cuivre se retrouve notamment dans le foie des animaux, la spiruline, les champignons, le chocolat noir (le cacao étant riche en cuivre), les escargots, les noix de cajou, le café ou encore l’huître.

 

POINT COMPLÉMENTATION : CARENCES ET EXCÈS

Les apports journaliers recommandés en cuivre pour les hommes sont de 1,3 mg et pour les femmes de 1 mg. La limite supérieure de sécurité (limite pour laquelle aucun risque sur la santé n’a été enregistré) est quant à elle de 5 mg.

Une carence en cuivre est très rare si nous avons un régime équilibré car ce composé est présent dans de nombreux aliments. Cependant, certaines personnes comme les enfants prématurés ou les gens souffrant de maladies digestives peuvent être plus à risque de contracter une carence en ce minéral.

Attention, une trop grande consommation de fer, de zinc, de vitamine C ou d’alcool peut diminuer l’absorption intestinale du cuivre.

Concernant un excès de cuivre, il ne faut pas dépasser les 5 mg par jour, sinon des problèmes hépatiques peuvent survenir.

 

INGRÉDIENTS PRÉSENTS DANS NOS GUMMIES: 

Gummies Solaire