Gatillier

BIENFAITS :

Aide à maintenir un bon confort avant et pendant le cycle menstruel.

 

DESCRIPTION :

Le gattilier est une plante alliée des femmes reconnue pour ses bénéfices sur les troubles du cycle menstruel. En effet, le gattilier est une plante communément utilisée comme « régulateur hormonal », et plus particulièrement comme normalisateur des hormones féminines, indiqué dans les symptômes du syndrome prémenstruel et des inconforts menstruels en général : crampes, rétention d’eau, sensation de ballonnements, humeur maussade, sensibilités au niveau des seins, règles douloureuses etc.

Des études ont montré que le gattilier agirait au niveau du cerveau en affectant principalement la dopamine, un neurotransmetteur qui, à son tour, agit sur la libération de prolactine permettant une augmentation du taux de progestérone. Ainsi, il viserait principalement à restaurer l’équilibre entre les œstrogènes et la progestérone au cours du cycle menstruel en régularisant la balance hormonale et en stimulant la production de progestérone en phase lutéale du cycle (deuxième partie de cycle).

 

ANECDOTE :

Dans l’antiquité, le gattilier était symbole de chasteté et était principalement utilisé comme substitut au poivre afin de réprimer les désirs sexuels, d’où sa deuxième appellation de  «poivre des moines».

 

CONTRE-INDICATION ET DANGERS :

L’utilisation du gattilier est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes ainsi que chez les personnes qui ont souffert d’un cancer du sein ou s’il existe des prédispositions familiales à ce type de cancer. Il peut être est également contre-indiqué chez les personnes qui souffrent de troubles de l’hypophyse, de SPOK (syndrome des ovaires polykystiques) ou qui suivent un traitement médical spécifique, sauf sous supervision médicale. De plus, les femmes qui sont engagées dans un protocole de fertilisation in vitro (FIV) devraient s’abstenir de prendre du gattilier ou tout autre plante dont les mécanismes d’action sont similaires, par principe de précaution. 

 

INGRÉDIENTS PRÉSENTS DANS NOS GUMMIES: 

Gummies syndrome premenstruel