IODE

 

DESCRIPTION : 

L'iode est un oligoélément présent dans tous les tissus mais retenu en grande partie dans la thyroïde, une glande située dans la zone antérieure du cou. L'iode est principalement reconnu pour son rôle clé dans la synthèse des hormones thyroïdiennes.

 

RÔLES : 

L’iode est indispensable à la production des hormones thyroïdiennes T3 et T4, qui jouent un rôle très important dans la régulation des fonctions de l'organisme comme par exemple la régulation de la température corporelle. L'apport en iode est particulièrement déterminant chez la femme enceinte et pour son enfant à naître, ainsi qu'en période d'allaitement. La sécrétion de ces hormones commence dès le début de la vie du fœtus et participe aux fonctions vitales de l'organisme, notamment au développement neurologique du fœtus et du nouveau-né. L'iode a également une action sur le système nerveux et donc sur le développement intellectuel.

 

ANECDOTE : 

Autrefois, la principale cause d'hypothyroïdie était la carence en iode. Dans certaines régions, elle entraînait des retards de développement mental lorsqu'elle apparaissait tôt dans la vie : on parlait alors de "crétinisme". L'introduction systématique du sel iodé dans l'alimentation a fait très fortement reculer l'incidence de la maladie dans les pays développés.

 

SOURCES :  

Les aliments les plus riches en iode sont principalement les produits d'origine marine comme le poisson, les fruits de mer, les algues et le sel iodé.  Les œufs et les produits laitiers sont également de bonnes sources alimentaires d'iode.

 

POINT COMPLÉMENTATION : CARENCES ET EXCÈS

Un excès d'iode peut entraîner des dysfonctionnements de la thyroïde (hyperthyroïdie) mais également certains effets indésirables, notamment au niveau cardiaque ou rénal. L'excès est rarement d'origine alimentaire, il s'agit le plus souvent d'une surcharge médicamenteuse.

À l’inverse, une carence en iode peut conduire au développement d’un goitre (augmentation du volume de la glande thyroïde) et d'une hypothyroïdie. Même une carence légère en iode avant ou pendant la grossesse peut induire des effets délétères sur le développement de la thyroïde du fœtus et affecter de façon irréversible son développement cérébral et entraîner des anomalies psychomotrices.

Les végétaux ne renfermant pas de quantité suffisantes à la couverture des besoins en iode, les végétaliens ou végétariens qui ne consomment pas de sels iodés ou d’algues peuvent être à risque de carence en iode.

 

INGRÉDIENTS PRÉSENTS DANS NOS GUMMIES: 

Gummies Essentiel Vegan